Cyclisme

Fin des ventes des véhicules automobiles en 2035: les nouveaux enjeux de la mobilité urbaine

La Commission européenne et l’industrie ont tranché la fin des ventes des véhicules automobiles diesel et essence, lors d’un sommet européen le 14 juillet. Énergie fossile, l’objectif est de réduire au maximum les émissions de CO2 pour atteindre une neutralité carbone dans vers 2050. Mais cette décision de la Cour européenne n’est pas sans faire grincer les dents des grands constructeurs européens craignant une vague de licenciement suite à une chute d’activité. Les stars de cette annonce restent néanmoins les véhicules électriques qui seront les seuls à pouvoir être utilisés. Mais la croissance de ce parc automobile n’est pas sans poser des questions : pourras-tu subvenir à cette hausse de la demande en électricité ? Quel en sera le prix ? Comment intégrer les bornes de recharge dans le paysage urbain sans dénoter aux règles d’urbanismes et garantir une recharge facile pour tous ? Tant de questions que les constructeurs automobiles et l’état doivent plancher dans les prochaines années à venir.

Un bilan écologique alarmant

Si ces décisions drastiques sont prises dans les grands sommets mondiaux et européens, c’est qu’il y a urgence sur le plan écologique. Le bilan est dramatique, nous sommes trop nombreux et consommons plus que les réserves de la Terre peuvent nous apporter. En 2019, nous avons fait le constat d’avoir utilisé toutes les ressources que la Terre pouvait produire et absorber. Ainsi nos rejets de CO2 stagnent dans l’atmosphère provoquant le réchauffement climatique. Ce réchauffement climatique lui fait fondre nos glaciers et provoque une montée des eaux entrainant la disparition de certaines terres. Dans les années à venir, les catastrophes d’origines naturelles vont être plus importantes, mais aussi les flux migratoires provoqués par le manque d’eau de nourriture et de terre submergée. 

Avec l’ensemble de ces constats, il est important que chacun se mobilise à son échelle. C’est un peu comme la légende du colibri, ce petit oiseau au long bec, contribue à atteindre un feu de forêt en justifiant que sa goutte seule ne suffit pas à atteindre le brasier, mais qu’un ensemble de gouttes le peut.

La question de la mobilité collective entre donc en jeu dans ces constats dramatiques pour la planète. Vélos électriques, pliants, trottinette, overboard, skateboard, long board, transport en commun, les moyens de déplacement propres se multiplient pour encourager les utilisateurs à ne plus prendre leurs véhicules automobiles.

Aménagement des villes repensées pour une meilleure cohabitation des nouveaux moyens de déplacement

La mobilité pour les transports en commun est au cœur des préoccupations des villes. La cohabitation entre tous ces moyens de transport n’est pas encore résolue dans bon nombre d’entre elles. Annecy commune de Savoie, fait office d’exemple dans la ville de demain par ses aménagements et infrastructures encourageant la mobilité propre. La ville a investi dans un réseau de piste cyclable et chemin piéton sur l’ensemble de la ville. Les engins roulants de type vélo, hoverboard, trottinette, peuvent donc circuler aisément sans risque de se faire renverser par une voiture ni de percuter un piéton. Un exemple à suivre, grâce à de nombreux parking à vélos, la ville donne l’envie et incite les citadins à utiliser des moyens propres.

Des réglementations commencent à émerger pour encadrer la multiplication de ces nouveaux moyens de transport, notamment pour les trottinettes déposées sauvagement sur les trottoirs. Des start-up sont actuellement à l’étude de trottinette et vélos électriques capable de se garer seule et d’être pilotée à distance pour éviter les abandons sur les trottoirs ou bénéficier d’un véhicule propre en quelques instants.

Le vélo pliant un atout pour une mobilité urbaine propre

Habiter en ville, c’est souvent disposer d’un espace restreint sans lieu de stockage pour un vélo. Afin de répondre à cette problématique de place, les constructeurs proposent des vélos pliables optimisant la place de rangement. Simples, efficaces, ces vélos peu encombrants ce plie par le cadre et vous offre vitesse grâce à leurs longues roues de 16 pouces. Et pour aider dans les dénivelés, rien de tel que de partir sur un vélo électrique pliant. Équipés d’un moteur, ces vélos vous offrent une assistance électrique dans les montées et se plient en l’espace de quelques secondes pour vous accompagner au travail, mais aussi dans les transports en commun.

Le vélo pliant vil est un incontournable dans la vie du citadin qui bénéficiera de stabilité et d’équilibre, contrairement à une trottinette électrique. Plus sure, vous trouverez différents modèles en ligne dont le prix varie entre 1500 € et 2200€en fonction du modèle.

Les critères de choix à prendre en compte dans l’achat d’un vélo électrique pliable

La compacité est le critère majeur à prendre compte, en fonction de l’espace dont vous disposez pour le stocker.

Le second critère s’oriente autour du confort et du poids. L’assise est droite et confortable, avec une inclinaison à 90° comme pour les VTC, et s’allège au fil des années  grâce à des matériaux innovants. Leurs poids sont ainsi compris entre 14 et 16 kg.

La fiabilité doit être un critère à prendre en compte, pour cela opter sur une marque reconnue et spécialisée dans la conception de velos pliants.

Parmi les grandes marques phares pour ces vélos pliables on retrouve Brompton, Tern, Ries&Muller, Ahooga, Moulton, Dahon, Mobiky. Vous pourrez acheter ces vélos électriques pliables chez des détaillants, des enseignes multisports, mais aussi sur le web.

Pour les amateurs de vélos rétro pliants électriques, notre coup de cœur se dirige sur le vélo o2Feel Peps Folf Up, que vous pourrez trouver sur le site spécialisé velo-horizon.fr à un tarif préférentiel et avec une livraison gratuite. Les avis sont unamines sur ce modèle élégant.

Prime pour l’achat d’un vélo à assistance à électrique

Afin d’encourager la mobilité propre, l’État a mis en place des primes territoriales et nationales. Ces deux aides sont cumulables et vous pouvez bénéficier d’une aide de 500 € à condition de ne pas dépasser les plafonds de ressources. Pour pouvoir bénéficier de ces aides, le VAE doit être neuf et vous devez faire une demande auprès de votre mairie pour obtenir l’ensemble de la procédure.

 

Vous pourriez également aimer...